La commune de Saint-Loubert -171 habitants- est la plus petite du canton de Langon.
Pour accéder : de Langon, prendre la RD 224 direction St-Pierre de Mons et Castets-en-Dorthe, puis à 6 kms, prendre sur la gauche direction St-Loubert.
La commune est délimitée par deux ruisseaux :
- le Carpe, très pittoresque avec son chemin ombragé et aménagé de barrages pour l’initiation à la pêche à la mouche.
- Le Beuve, à proximité de son confluent avec la Garonne.
Elle s’étend sur 210 hectares, et parcourue par son réseau d’irrigation entièrement rénové en 2002, elle est à vocation essentiellement agricole : cultures maraîchères, vignes, maïs.  

Un peu d’histoire :

Le nom de la commune viendrait d’un Saint aquitain du 3ème siècle (St-Loubert ou St-Loubès). St-Loubert fut un site occupé dès le IVème ou Vème siècle par une villa gallo-romaine. Au même endroit, une nécropole mérovingienne a été exhumée. Les sarcophages de forme trapézoïdale mis au jour remontent vraisemblablement au VIème ou VIIème siècle.
L’église de St-Loubert a été édifiée au XIème siècle, sur les fondations de la villa gallo-romaine. Elle est du type bazadais, et possède la particularité d’être désorientée, tournée vers le Nord et le Sud. Elle est bâtie sur la partie la plus difficile de la paroisse, sur une pente très abrupte, ce qui justifie les marches qui permettent de descendre à la nef. L’appareil de petits moellons carrés qui forme le bas des murs de la nef, typique du premier art roman de Gascogne, a permis de dater l’édifice. La cloche a été bénite en 1787 par Jean FERRAN, curé de la paroisse. Le clocher-mur, particularité des églises romanes en Bazadais, comporte deux baies, mais il n’abrite que cette seule cloche.
Le moulin du Vernet a été construit en deux parties sur les ruines d’un précédent moulin qui existait au temps des Romains. La première date du Moyen Age, début du XVIIème siècle et la deuxième date de 1870.  

Pour en savoir plus, vous pouvez feuilleter avec Raymond CASTAING, ancien Maire de St-Loubert, le livre de 100 ans d'Histoire, et d'histoires, de notre commune. Cliquez ici ...

Il s'appelait Henri, il nous a quittés en 2012 ; il a été pendant de longues années une figure incontournable de notre village. Si vous voulez faire connaissance avec lui, ou le retrouver si vous avez eu le bonheur de croiser son chemin, c'est ici ...

Et puis, quelques photos anciennes de notre village, et de ceux qui lui ont donné vie :


Les loisirs :

Outre son parcours école de pêche à la mouche sur le Carpe, la commune s’est dotée en 2000 d’un fronton de Pala, à l’accès libre.
De plus, la commune se situe sur l’itinéraire des chemins de randonnée pédestre du Pays de Langon.
Enfin, St-Loubert dispose d’une salle des fêtes, baptisée "salle Raymond CASTAING" le 8 mars 2015. Elle est utilisée par les Associations, ou par des particuliers de la commune ou de l’extérieur.
Cliquez ici pour connaître les tarifs et disponibilités...

La vie associative :

Plusieurs associations contribuent à l’animation de la commune, témoignant ainsi du dynamisme de ses habitants de tous âges :
- l’Association de restauration et de sauvegarde de l’église, Président : M. Christopher LATAPY
- La Société de chasse, Président : M. Jean-Michel GUÉRIN.
- La Phrygane langonnaise, association de pêche à la mouche, Représentant local : M. Guillaume JOLLES.
- Le Comité des Fêtes, Présidente : Mme Valérie GÉRAUD.

 

Accueil Contact